cosmétiques bio vegan cruelty free
Les produits naturels

Cosmétiques bio, vegan, cruelty free : comment faire la différence ?

Si vous vous intéressez à la cosmétique, il y a alors de fortes chances pour que vous ayez remarqué ces nouvelles appellations. En réalité, elles ne sont pas si nouvelles que ça. Cependant, elles sont désormais bien installées dans les rayons beauté. Mais comment faire la différence entre tous ces produits cosmétiques ? Vous êtes perdus et ne savez plus vers quoi vous tourner. Pas d’inquiétude ! Ensemble, découvrons les différences entre les cosmétiques bio, vegan et cruelty free.

 

Qu’est-ce qu’un cosmétique bio ?

Le premier élément qui permet de distinguer facilement un cosmétique bio d’un cosmétique conventionnel est le label.  En effet, pour qu’un produit soit reconnu bio, il doit être certifié par un organisme spécialisé. Bien sûr, afin d’obtenir le précieux label, il y a certains critères à respecter.

Tout d’abord, pour qu’un produit soit considéré comme bio, il doit être composé au minimum de 95 % d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle.

De plus, chaque ingrédient végétal (comme les huiles végétales, les huiles essentielles, les plantes) doit être issu de l’agriculture biologique.

Les cosmétiques certifiés bio sont respectueux, à la fois de notre santé, mais aussi de notre environnement. Concrètement, ils ne doivent pas contenir d’ingrédients nocifs comme le parabène, les parfums de synthèse, les silicones ou les sulfates. Ils sont dépourvus de tout perturbateur endocrinien et ne représentent pas de danger pour notre corps.

les cosmétiques bio vegan et cruelty free

Les particularités des cosmétiques certifiés vegan

Lorsqu’un cosmétique est certifié vegan, cela signifie qu’il ne contient aucune matière animale, ni aucun ingrédient provenant d’un animal (lait, œufs, cire d’abeille, miel, etc).

En cosmétique conventionnel, il est courant d’utiliser des matières animales telles que la glycérine, le collagène ou le squalane. Également, la graisse des animaux se retrouve souvent dans certains produits, ainsi que le colorant issu d’animaux morts, notamment pour le maquillage.

Cependant, chaque ingrédient provenant des animaux a des équivalents totalement naturels. Il est donc possible de proposer des produits ayant les mêmes propriétés mais en version green, sans faire de mal aux animaux. Et entre nous, c’est quand même mieux d’utiliser des cosmétiques qui n’impliquent pas la torture de ces pauvres bêtes qui n’ont rien demandé.

Toutefois, les alternatives vegan doivent, au préalable, avoir obtenu une certification confirmant l’absence totale de matière d’origine animale. 

Par conséquent, une marque proposant des produits de beauté vegan n’a pas recours aux substances d’origine animale. Nous pouvons donc noter qu’un cosmétique vegan sera forcément cruelty free.

cosmétique bio vegan et cruelty free

Le cruelty free en cosmétique

Comme son nom anglais l’indique, « cruelty free » se traduit tout simplement « sans cruauté ». On sous-entend par-là « sans cruauté animale ». Ça veut dire que la totalité du produit, y compris les ingrédients utilisés, n’a pas été testé sur les animaux.

En 2004, une loi interdit fut créée, interdisant formellement les tests sur les animaux. Malheureusement, certaines marques peu scrupuleuses arrivent aisément à la contourner. Comment ? C’est simple, le test du produit fini sur les animaux est interdit. Néanmoins, le fait de tester séparément chaque ingrédient qui le composent est possible. Ce n’est qu’en 2009 que la loi est modifiée afin d’y inclure l’interdiction de test des ingrédients utilisés. Puis, en 2013, la loi est étendue à la totalité des produits ainsi que ceux étant importés.

À l’inverse des produits vegan, un cosmétique cruelty free pourra contenir des substances animales, comme le miel par exemple. La bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de marques cosmétiques s’engagent pour le bien-être animal.

cosmétique bio

Quelques labels pour différencier les cosmétiques bio, vegan et cruelty free

 

Vous l’aurez compris, chaque appellation a sa spécificité. Néanmoins, on peut vite se retrouver dans le flou, perdu au milieu des marques qui pratiquent le greenwashing (nous faire croire qu’un produit est green alors que pas du tout).

Alors comment savoir réellement si ce que l’on achète est bio, vegan ou cruelty free ? C’est tout simple, en vérifiant les labels apposés sur le packaging !

Vous en savez sûrement déjà vu, sans forcément savoir ce qu’ils signifiaient. Étant donné qu’ils sont tout de même assez nombreux, je vous mentionne les principaux dans cet article.

Pour les cosmétiques bio, on retrouve : Ecocert, Cosmebio et AB.

Concernant les cosmétiques vegan et cruelty free, les plus connus sont : « Cruelty Free and Vegan » de la PETA, et « Vegan » de la vegan society, le « Leaping Bunny » de la CCIC et le label « One Voice ».

Une petite précision qui me semble importante : un produit doté d’un label vegan ou cruelty free ne signifie pas automatiquement qu’il est naturel. Le mieux est de vérifier la liste des ingrédients. Pour cela, n’hésitez pas à vous rendre sur le site La vérité sur les cosmétiques, qui vous aidera à décortiquer chaque ingrédient.

 

 

Dorénavant, vous en savez un peu plus sur ces différentes appellations. J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair entre les cosmétiques bio, vegan et cruelty free. Il me semble important de connaître les spécificités et de savoir les repérer. À vous de choisir le type de produits cosmétiques que vous souhaitez, en fonction de vos valeurs et de vos exigences. Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Si vous avez des questions sur la cosmétique au naturel ou que vous souhaitez changer votre routine beauté, vous pouvez me contacter.

À bientôt,
M.S

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.